La discipline olympique qu'est devenue le Rugby à VII a maintenant 131 ans d'existence. Ce sport est né en 1883 - soit dix ans après la création de la fédération écossaise de rugby (SRU) – à Melrose, une cité des Scottish Borders.

Le Melrose Club possédait une bonne équipe de rugby mais éprouvait à cette époque de grandes difficultés financières. En attendant de pouvoir lever des fonds qui le sortirait de l'ornière, le comité décida d'organiser un meeting d'athlétisme, du moins une journée dédiée au sport, à la fin de la saison 1883.
Connaissant les problèmes financiers du comité, l'apprenti boucher Ned Haid et son maître d'apprentissage David Sanderson proposèrent de réduire les équipes de 15 à 7 joueurs (trois avants, deux à la charnière et deux arrières) et de porter la durée d'un match à 15 minutes au total (deux périodes de sept minutes chacune et une pause d'une minute). A l'unanimité le comité donna son consentement à l'organisation de ce tournoi à VII, sans penser à la portée historique de cette initiative.

Sept clubs des Scottish Borders – Gala, Selkirk, St. Cuthbert’s Hawick, Earlston, Melrose, Gala Forest et St. Ronan’s Innerleithen – participèrent à ce premier tournoi le 28 avril 1883 sur le désormais mythique terrain de Greenyards. Les clubs leaders du district – Gala et Melrose – se rencontrèrent en finale qui se termina par un nul au bout de 15 minutes. Sanderson marqua un essai et, en tant que capitaine, mena son équipe en dehors du terrain pour soulever la Ladies Cup. Il venait ainsi d'inventer le concept moderne de mort subite dans le temps additionnel.

La popularité du VII gagne du terrain
Rapidement le rugby à VII se répandit dans d'autres villes des Scottish Borders telles que Selkirk, Gala, Hawick, Jedforest, Langholm, Kelso et Earlston qui lancèrent chacune leur propre tournoi. Aujoud'hui, le VII est un rendez-vous incontournable au début et à la fin de chaque saison dans les Scottish Borders.

Il est dit que Nelson, le berceau du jeu en Nouvelle-Zélande, fut le premier endroit à accueillir un tournoi des écoles de rugby à VII hors de l’Écosse au tournant du siècle, même s'il n'existe aucune archive pour le prouver. En revanche, il est certain que 1921 fut l'année où le Rugby à VII prit un essor international avec le North Shields Sevens à Percy Park en Angleterre et le Buenos Aires Sevens en Argentine, tous deux revendiquant la paternité internationale de ce jeu.

Le Middlesex Sevens, proposé par le Docteur Cargill en 1926 devint un événement de fin de saison en Angleterre. Mais le plus grand tournoi  de rugby à VII au monde reste le Rosslyn Park Sevens, lancé en 1939 par Charles Burton, fondateur de la Public School Wanderers qui rassemble chaque année toujours plus d'équipes scolaires du monde entier.

En 1973, la fédération écossaise de rugby (SRU) célébra son centenaire avec un tournoi international de rugby à VII, le premier de l'histoire. Le SRU Centenary Sevens donna un aperçu de l'énorme potentiel de ce sport de courte durée. L'Angleterre triompha en battant les Irlandais en finale à Murrayfield, après être venue à bout des oppositions fortes du pays de Galles, de l’Écosse, de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie, de la France et des Barbarians.

Une graine semée à Hong-Kong
La légende raconte qu'au milieu de la foule de supporters enthousiastes rassemblés à Murrayfield se trouvait un couple d'expatriés de Hong-Kong, Ian Gow et « Tokkie » Smith, le président de la fédération de rugby de Hong-Kong. De là germa l'idée d'organiser régulièrement un tournoi là-bas. Et dès la fin de l'année 1975, le premier tournoi Honk-Kong Sevens fut mis sur pied. Le premier match eut lieu en 1976. Dès le milieu des années 80, l'événement fut gravé dans le calendrier mondial du rugby.

Avec Hong-Kong qui aida à promouvoir cette forme la plus réduite du rugby, 20 ans après le  SRU Centenary Sevens, et consécutivement au succès grandissant des Coupes du Monde de Rugby 1987 et 1991, l'International Rugby Board (IRB) accepta la proposition de la SRU d'organiser une coupe du monde de rugby à VII en 1993 avec en jeu la Melrose Cup, un trophée rappelant Ladies Cup originelle de Melrose.
La RWC Sevens a depuis gagné en force et en popularité. A deux reprises déjà – en 2009 et 2013 – cette Coupe du monde a été organisée à la fois pour les hommes et pour les femmes, plus récemment à Moscou, en Russie. La Nouvelle-Zélande est tenante des deux titres.

Un avenir olympique
Parmi les plus grands changements intervenus dans ce sport, le plus important reste de loin l'intégration du rugby à VII dans la plus grande compétition internationale qui soit. Dix ans après le début de l'IRB Sevens World Series en 1999, soit en octobre 2009, les membres du comité olympique, rassemblés à Copenhague, votèrent à l'unanimité l'intégration du rugby à VII comme discipline olympique pour les JO de 2016 et 2020.

Depuis cette date, l'investissement et le développement dévolus à ce sport ont été intenses. Cela a conduit notamment à la multiplication de tournois de haut niveau pour les hommes d'un côté et pour les femmes de l'autre.

Alors que la Nouvelle-Zélande continue de dominer les World Series des hommes, et a remporté le titre des deux premières années des Women's Sevens World Series, le nombre d'équipes pouvant prétendre atteindre les phases finales et remporter des tournois a explosé. Des nations sont ainsi sorties d'un relatif anonymat : les Fidji, les Samoa, le Kenya ou le Canada chez les hommes ; la Russie, les USA et la Chine chez les femmes.
En parallèle des deux World Series, le rugby à VII a continué de grandir et de s'imposer dans d'autres compétitions internationales telles que les Asian Games, les Jeux du Commonwealth, les Pan American Games, les All African Games et encore les World University Games.

World Rugby Sevens World Series (hommes) :
1999/00 – Nouvelle-Zélande
2000/01 – Nouvelle-Zélande
2001/02 – Nouvelle-Zélande
2002/03 – Nouvelle-Zélande
2003/04 – Nouvelle-Zélande
2004/05 – Nouvelle-Zélande
2005/06 – Fidji
2006/07 – Nouvelle-Zélande
2007/08 – Nouvelle-Zélande
2008/09 – Afrique du Sud
2009/10 – Samoa
2010/11 – Nouvelle-Zélande
2011/12 – Nouvelle-Zélande
2012/13 – Nouvelle-Zélande
2013/14 – Nouvelle-Zélande

World Rugby Women's Sevens World Series
2012/13 – Nouvelle-Zélande
2013/14 – Nouvelle-Zélande