Le classement mondial de World Rugby est calculé à partir d'un système d'échange de points dans lequel les équipes se prennent des points entre elles en fonction du résultat du match. Quelque soit ce que gagne une équipe, l'autre perd.
Les échanges de points sont basés sur le résultat du match, la puissance de chaque équipe et la marge de victoire. Il y a une pondération lorsque le match se joue à domicile.
L'échange de points est doublé pendant une finale de Coupe du Monde afin de souligner l'importance de cet enjeu. Mais tous les autres matches internationaux sont appréhendés de la même façon dans le but d'être le plus équitable possible envers les nations qui disputent aussi bien des matches amicaux que des matches de compétition à travers le monde.
Un match qui ne revêt pas de caractère purement international entre deux pays ne compte pas.
Chaque pays membre a une note, comprise entre 0 et 100. La meilleure équipe du monde a une note supérieure à 90.
Un exemple de comment sont calculés les points est démontré ci-dessous.

Questions fréquentes

Q. Pouvez-vous dire par avance si tel match va influer sur le classement ?
Oui nous le pouvons, ce qui veut dire que ceux qui sont directement concernés par l'enjeu de la rencontre le savent également avant le coup d'envoi.
Pour chaque match, il n'y a que trois situations qui entrent en ligne de compte dans l'échange des points : l'équipe qui gagne par plus de 15 points, l'équipe qui gagne par une différence qui va jusqu'à 15 points ou le match nul. Dans chaque cas, nous pouvons signaler combien de points l'équipe va gagner ou perdre pour sa note finale. Ce genre d'information peut être signalé sur le site avant la rencontre.

Q. Le système établit-il un classement précis et fiable ?
Plusieurs années de recherche ont été nécessaires pour mettre au point ce système, en utilisant notamment une base de données concernant les matches internationaux depuis 1871. Tous les coefficients et les valeurs inclus dans le système ont été extraits d'analyses détaillées de ces résultats.
La fiabilité du système est évaluée dans un certain nombre d'objectifs, notamment sa capacité à mesurer une prédiction. Si, sur toute une période, le système tend à réussir à prédire quelle équipe est susceptible de gagner le match, alors nous pouvons être confiants sur un schéma précis et fiable des forces en présence et ainsi répondre de manière appropriée.

Q. Comment gérez-vous l'avantage du match à domicile ?
Lors du calcul des échanges de points, le système considère que l'équipe qui reçoit est notée de trois points de plus que sa note actuelle. Cela a pour effet de handicaper cette équipe car elle sera amenée à prendre moins de points en cas de victoire et donc en donner plus en cas de défaite. Ainsi, l'avantage de jouer à domicile est annulé.

Q. Quelle est l'importance de la « marge de victoire » dans le système ?
La recherche a suggéré que le résultat du match primait sur les marges de victoire dans l'établissement d'un classement précis. Par exemple, si une équipe gagne par 60 ou 100 points contre une opposition plus faiblement notée, on ne peut dégager aucun indicateur de bonne performance pour le match suivant.
En revanche, il peut être intéressant d'analyser si l'équipe gagne de manière relativement confortable, c'est pourquoi une modération est appliquée lorsqu'une équipe gagne un match par plus de 15 points.

Q. Est-ce que les équipes gagnent du crédit si elles perdent de peu face à des adversaires plus forts ?
Non. Avec ce système, vous pouvez gagner ou perdre des points, ou bien perdre des points en cas de victoire. Même s'il peut être glorifiant d'attribuer des points lors de défaites extraordinaires, il est moins alléchant de déduire des points d'une équipe qui a gagné. Si le résultat serré était un indicateur de la vérité du rapport de force, alors cela se verrait dans le résultat.

Q. Est-ce que tous les matches sont traités avec une égale importance ?
Nous avons ajouté un coefficient dans les matches de finales de Coupe du Monde afin de souligner l'importance de l'enjeu et le prestige d'un tel événement. Tous les autres matches internationaux entre pays, où les joueurs gagnent des sélections en représentant leur propre pays, comptent de la même manière.

Q. Où débutent les nouveaux pays ?
Depuis le 1er décembre 2012, dès qu'un pays devient membre de la fédération internationale qu'est World Rugby, il est intégré d'office dans le classement mondial avec une note de 30. Les classements s'adaptent ensuite automatiquement aux résultats et il est possible de gravir les échelons très rapidement (et vice-versa) en moins de 20 matches. Les pays ont généralement une note comprise entre 0 et 100.
Avant décembre 2012, les nouveaux pays membres de la fédération internationale démarraient avec une note de 40 et celle-ci ne bougeait pas avant d'avoir disputé 10 matches.

Q. Est-ce que certains pays peuvent être plus forts à certains moments de l'année, comme pendant le Tournoi des VI Nations ?
Non. Comme tous les matches ont une valeur de 0 points, il n'y a pas d'avantage particulier à les jouer. Avec ce système, un pays a une note qui reste identique jusqu'à ce qu'il joue encore. Mais bien que les matches se soldent souvent par un échange de points, les résultats relativement prévisibles conduisent à des changements très mineurs, et peuvent parfois n'entraîner aucun changement du tout dans la note d'une équipe.

Q. Quelle est l'importance des matches passés dans le calcul du classement ?
Le système est conçu pour fournir une image précise des forces actuelles, basée sur des résultats. L'importance des victoires passées sera amoindrie par des résultats plus récents.

Q. Comment le système gère des résultats étonnants ?
Il y a un plafond maximum dans la notation, vers le bas ou vers le haut, suite au résultat d'un match, afin de s'assurer que le système ne sur-réagit pas.

Q. Que se passe-t-il au cas où une équipe ne joue pas pendant plusieurs années ?
Leur note sera alors considérée comme dormante. Dans ce cas, le pays n'apparaîtra plus dans le classement. En revanche, le pays retrouvera la note qu'il a laissé lorsqu'il jouera à nouveau.

Q. Qu'advient-il lorsqu'un pays est séparé en deux ou fusionne avec un autre ?
Lorsqu'un pays fusionne avec un autre, la nouvelle nation hérite de la note la plus élevée du pays fusionné. Dans le cas contraire, il sera attribué au nouveau pays une note inférieure à celle qu'il avait auparavant.

http://www.worldrugby.org/photos/37393

Par exemple, nous allons utiliser le match du Tournoi des VI Nations entre le pays de Galles et l’Écosse à Cardiff le 14 février 2004 afin de décrire le processus.

Étape 1 : vérifier les notes d'avant-match;

  • Dans le Top 10 du classement World Rugby avant le match, le pays de Galles a une note de 76,92 et l’Écosse est juste en-dessous avec 76.36.

Étape 2 : Modération pour l'avantage à domicile

  • Pour « handicaper » l'équipe accueillante, nous la traitons comme si elle était trois points plus forte que sa note actuelle, ce qui signifie qu'elle prendra moins de points en cas de victoire, mais en perdra plus en cas de défaite.
  • Ce qui dans notre exemple donnera pour le pays de Galles : 76,92 + 3 = 79,92, face à l’Écosse qui n'a que 76,36 points.
    http://www.worldrugby.org/photos/37392

Étape 3 : calculer l'écart de notes

  • Il s'agit de la différence de notes entre les deux équipes
  • En prenant en compte l'avantage de jouer à domicile, nous avons 79,92 – 76,36 = 3,56 (en faveur du pays de Galles).

Étape 4 : Vérifier les principaux changements de notation

  • Les changements de notation sont basés sur le résultat du match et l'écart de notes
http://www.worldrugby.org/photos/37394

Comme illustré sur le schéma, avec un écart de notes de 3,56, si le pays de Galles gagne, la notation finale serait en hausse et celle de l’Écosse en pâtirait par 0,64.

  • Si le match est nul, le pays de Galles verrait sa notation baisser et celle de l’Écosse augmenter de 0,36.
  • Si enfin l’Écosse gagne, sa notation augmenterait et celle du pays de Galles baisserait de 1,36.

Ainsi, si le pays de Galles, en tant qu'équipe la mieux notée (toujours en prenant en compte l'avantage de jouer à domicile) gagnerait bien moins de points que l’Écosse si les Gallois gagnaient le match et donneraient plus de points si ils perdaient.

 

http://www.worldrugby.org/photos/37395

Étape 5 : appliquer les coefficients

Si une équipe a gagné par plus de 15 points, on multiplie la différence de notation par 1,5.
Si le pays de Galles gagne par exemple 30-10, l'échange de points serait de 0,64 x 1,5 = 0,96.
Si le match était une finale de Coupe du Monde, l'écart de notes serait doublé.

Qu'est-il finalement arrivé?

Le pays de Galles a gagné son match 23-10. Les équipes ont ainsi échangé 0,64 points. Le pays de Galles a ainsi progressé à 77,57 et l’Écosse est descendue à 75,72.